Amygdalites ou angines

Amygdalites

 

Il faut noter qu'il existe deux types d'amygdalites :

·         Rouge : (amygdales de coloration rouge avec présence de virus, par exemple angine monocléosique,  symptômes connus troubles digestifs avec diarrhées ou vomissement, frisson, adénopathies cervicales) commencer par lyser le vague, le système sympathique, utiliser des huiles essentielles correspondantes au terrain de chaque sujet, par le drainage des émonctoires cibles et  leurs décongestions (poumons, amygdales, pancréas, intestins)  on aboutira à une guérison sans récidivité. Si on n'opère pas de cette manière on saura les conséquences de cette maladie et sa gravité (rhumatisme articulaire aigu). Cette  activité permettre de réguler le déséquilibre métabolique à son origine, de  réduire la congestion  et d'empêcher la persistance du germe.   

·         blanche : (amygdales de coloration blanche : d'où indication d'inflammation par simple congestion avec présence de pus causées par des bactéries ) commencer par lyser le système sympathomimétique et ne pas toucher au système parasympathomimétique qu'il faut soutenir, utiliser des plantes décongestionnantes, antiallergiques, anti-inflammatoires, bactéricides,  soutien de la corticosurrénale et de la fonction des organes cibles (les conséquences peuvent être plus graves si on ne résout pas le problème d'une manière endocrinienne : asthme, pneumonie, dermatites).

 

Actuellement on dispose de bandelette TDR  de dépistage de la streptocoque A ce qui facilite le traitement de l'amygdalite par les plantes.

 

Recette :

Je préfère des gargarismes en utilisant soit des plantes décongestionnantes et anti infectieuses (thym, noyer, sarriette, lavande, girofle, citron..) pour le premier cas  soit des plantes anti inflammatoires et décongestionnantes (mûrier, noyer, réglisse, bouleau, coquelicot, lavande,  guimauve, bourrache) pour le deuxième cas. Pour les amygdalites chroniques je conseille de procéder à un prélèvement de la gorge et faire un aromatogramme pour cibler les plantes actives (surtout celles qui sont  riches en huiles essentielles et correspondantes  aux différents types de germes ou d'inflammation). L'apport en oligoéléments reste primordial surtout le cuivre, le soufre, l'or et l'argent.  Voici quelques exemples :

  • H.E. Eucalyptus
  • H.E. thym
  • H.E. niaouli
  • H.E. Cyprès
  •  H.E.Cannelle de Ceylan
  • Giroflier   (un clou)  en infusion
      •  0.5 g dans l’huile d’olive : une cuiller à café x 3 / Jour
      • Oligo-éléments en alternatif
        • Cuivre or argent : un comprimé sublinguale par jour
        • Soufre : un comprimé sublingual par jour
        • L'apport enzymatique est parfois nécessaire tel que le maxillase ou plantes riches en enzymes
        • L'eau de mer reste indispensable dans toutes les amygdalites (instillation nasale ou gargarisme plusieurs fois par jour)
        • Apport riche en fibre (chou, chou fleur, carotte tous en jus) est aussi indispensable.

 

Ou

  • Décoction de feuille de noyer   20 g
  • Décoction de feuille de ronce     5 g
  • Décoction d’écorce de cannelle de Ceylan
  • Infusion d’un clou de giroflier
    •  Faire des gargarismes plusieurs fois par jour et boire un petit verre x 3 par jour
    • ajouter :
      • H.E. de thym ou H.E. de romarin *                        1 g
      • H.E. de cyprès                                              0.5 g
      • H.E. girofle                                                   0.1 g
      • Dans 60 ml huile végétale (de préférence huile d’olive 3 volumes et huile  d’Arnica 1 volume)
      • A absorber doucement 3 fois par jour
      • Prendre aussi Cuivre Or Argent  sublinguale en alternatif avec  cuivre ; magnésium
      • On peut faire des gargarismes avec l’eau de mer

 

  •  si les amygdalites sont suivies de salivation prendre huile essentielle de thym
  • si les amygdalites sont sèches prendre huile essentielle de romarin

 

Ou

§  décoction de feuille de noyer                     10 g

§  décoction de feuille d’aigremoine              5 g

§  infusion d’écorce de cannelle de Ceylan    10 g

§  infusion  clou de girofle                               un clou

§  infusion de sommités fleuries de sarriette             5 g

·         le tout dans 200 ml

§  gargarisme et boire (en cas de constipation remplacer les deux premières par feuille de cassis, feuille d’olivier (fébrifuge) fleur de mauve  (20%)

§  prendre des oligo éléments tels que

·         cuivre

·         cuivre or argent

o   faire du gargarisme avec l’eau de mer

 

 

Amygdalites chez les enfants

À titre de prévention de toutes les séquelles des amygdalites

 

Un gargarisme avec de l’huile d’olive + miel + citron en alternatif avec l’eau de mer (4 à 8 fois par jour)

avec en plus

 

Gingembre

 

+

Ø  H.E  lavande                         2 g

Ø  H.E. sarriette                        2 g

Ø  Ravintsara                1 g

Ø  H.E. romain (uniquement en cas de sécheresse de bouche)  2 g

Ø  H.E. niaouli               1 g

§  Dans huile d’olive 50 ml

§  A raison d’une cuiller à café x 2 par jour

Avec un drainage intestinal, pancréatique et articulaire (nous savons que « la muqueuse pharyngée est mixte, à la fois respiratoire et digestive et que le tissu respiratoire et le tissu du tube digestif ont les mêmes origines embryologiques » et c’est pour cette raison qu’il faut drainer ces trois émonctoires pour une bonne dépuration des germes ou de congestion quelconque)  par des plantes telles que le chou, le gingembre,  la frêne…                      

Attention

En cas d’amygdalite chez un sujet déjà constipé ne pas utiliser le décocté du noyer ni de ronce ni d’aigremoine. Plutôt utiliser comme laxatif le magnésium chlorure à 2 % à raison de 2 à 3 verres par jour et ceci en fonction de l’âge de chaque patient. Mais garder le reste de recette.

 

Suppression de

§  sucrerie

§  lait et ses dérivés

§  matières grasses

Conseil :

§  citron (sucer)

§  vinaigre de cidre une cuiller à café dans un verre d’eau tiède faire un gargarisme plusieurs fois par jour

 

Remarque importante :

·         une amygdalite mal traitée peut entraîner :

§  rhumatisme articulaire aigu : peut aussi toucher le cœur d'où le bilan biologique ASLO est obligatoire à la fin du traitement de l'amygdalite chez les enfants

§  glomérulonéphrite : atteinte rénale et le signe est caractérisé par un œdème au niveau des jambes ou des chevilles.

§  Maladies cardiaques

§  Insuffisances pancréatiques

§  Allergies par suite de la destruction de la flore intestinale et des IgA sécrétoires qui rend le sujet à faire des maladies pulmonaires  

§  Déséquilibre thyroïdien puisque les amygdales sont liées  physiologiquement avec l’activité thyroïdienne