les omégas

Les Oméga 3 Oméga 6

 

Ce sont des acides gras poly insaturés et qui  sont indispensables à l’organisme. Ils étaient appelés et groupés soit dans la  vitamine F  soit dans  la  vitamine E

 

Oméga 3

Voir aussi vitamine F

 

Chimie

  • Acides gras du groupe oméga 3 :

 

Propriétés

·         Evite les manifestations inflammatoires

·         Maintient la fluidité sanguine

·         Réduit le risque des crises cardiaques (suite à la baisse de la triglycéride et du taux LDL (mauvais cholestérol) et présence du taux élevé du HDL (bon cholestérol) 

·         Réduit

o    la dépression « régime alimentaire possédant une teneur élevée en mauvaises graisses pourrait affecter les hormones stabilisant l'humeur dans le cerveau, ceci pourrait être dû au fait que les graisses saturées ralentiraient le système de transmission de messages dans le cerveau, qui pourrait alors produire le début de la dépression » effet de l’acide eicosapentaénoïque (AEP)

o   désordre bipolaire

o    problèmes d’humeur et douleurs liés aux règles chez les femmes

o   syndromes de la fatigue chronique

o    la maladie de Huntington

o   troubles obsessionnels compulsifs

o    schizophrénie :  les sujets atteints de cette maladie ne «convertissent pas correctement les acides gras présents dans leurs organismes et possèdent souvent un taux d’acides gras poly-insaturés dans leurs cellules très bas » Dr Malcolm Peet, consultant en psychiatrie au Swallow Court Hospital de Sheffield 

o   trouble de déficit d’attention avec ou sans hyperactivité

Huile des poissons par leurs richesses en oméga 3 réduisent le taux de triglycéride et augmentent le taux du bon cholestérol  (HDL).

Risques connus ou suspectés de l’oméga-3

L’excès d’oméga 3 peut entraîner

·         Problème de coagulation

·         Hémorragie

·         Eleve le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol)

·         Baisse de la glycémie chez les diabétiques

·         Baisse des réponses immunitaires et inflammatoires

Conséquences de la carence en oméga 3 (surtout l’a linoléique) :

  • Altération de la structure et de la fonction des membranes
  • Légers dysfonctionnements cérébraux (cortex frontal et hypophyse sont les plus touchés) se caractérisant par
  • Perturbations comportementales
  • Anomalies biochimiques se caractérisent par une augmentation des phospholipides (l’apport des phospholipides d’origine animale : poissons, seraient plus efficaces que ceux d’origine végétales pour reverser les conséquences du déficit)

Diminue la perception du plaisir par suite d’altération des organes sensoriels et affectant certaines structures cérébrales : perturbation de l’apport du glucose au cerveau (son métabolisme donc diminue). Ceci est caractérisé surtout chez les sujets très âgés par la baisse de l’audition, de la vue et de l’odorat (perturbation des récepteurs de l’oreille interne et de la rétine) : certaines exepériences ont été faite à ces types de sujets par exemple : « un niveau de perception  donné du goût du sucré exige, par exemple, une quantité de sucre plus grande chez ceux qui sont déficient en cet acide gras » d’après BOURRE Jean-Marie  de l’Académie de Médecine, FRANCE  dans son article Relations entre acides gras oméga-3, oméga-9, structures et fonctions du cerveau ;   OCL. Oléagineux, corps gras, lipides    ISSN 1258-8210  vol. 10, no3, pp. 165-174 

 

Sources végétales d’oméga 3 :

  • Huile de
    • Lin
    • Olivier
    • Colza (oméga 3 et oméga 6)
    • Germe de blé
    • Soja
    •  Graine de Chanvre
    • Cameline
    • Graine de Citrouille
    • Nigelle de damas ou cumin noir
  • Noix de Grenoble
  • Légumes verts contiennent de 250 à 375 mg pour 100 grammes
    • Chou
    • Epinard
    • Laitue
  • Algues
  • Les poissons gras appelés aussi poissons bleu surtout les sardines et aussi  le hareng, le  saumon et le thon  mais ces trois derniers peuvent contenir de fortes quantités de métaux lourds. Les poissons d’élevage contiennent moins d’oméga 3 ceci est du à l’absence des algues
  • Huile de foie de morue

Les Oméga-3 noircissent  rapidement lorsqu'ils sont exposés à l'oxygène et à la lumière.

Donc les huiles contenant les Oméga 3 devaient être bien conservées et protégées de la lumière et de l’air

Dose journalière proposée par FDA (Food and Drug Administration :

  • grammes par jour

 

 

Oméga 6

Voir aussi vitamine E

Chimie

Acides gras poly insaturés

  • Acide
  • Linoléique : assure le rinçage et l’essorage de l’éponge hépatique
    • Gamma lionlénique
    • Eicosadiènoïque
    • Arachidonique
    • Docosatetraènoïque

Sources végétales

  • Huiles végétales : acide linoléique (surtout les huiles végétales obtenues par expression à froid)
    • Germe de blé
    • Olivier
    • Colza
    • Carthame
    • Tournesol
    • Pépins de raisin
    • Maïs
    • Palme
    • Coco
    • Soja
    • Bourrache
    • Onagre
    • Sésame
    • Nigelle de Damas ou cumin noir 
    • La Spiruline (Spirulina arthrospira platensis) est une algue bleue qui se rencontre principalement dans les eaux sodiques chaudes de certains lacs et mers intérieures du globe
    • Cassis
    • Graine de chanvre

Sources animales : acide arachidonique

  • Poissons
  • Viandes en quantités variables et ceci dépend de l’alimentation des animaux

Propriétés

  • Indispensables à l’organisme
  • Préservent la peau
  • Baissent  le cholestérol
  • Préviennent les maladies cancéreuses
  • Favorisent un bon développement du cerveau
  • Favorise la bonne vision
  • Aide à la bonne régénération des cellules 
  • Anti inflammatoire
  • Protècteur contre les
    •  maladies cardiovasculaires
    • Arthrites
    • Dépression
    • Désordre lié à  l’humeur
  • Assimilation des protéines lipidiques
  • Les oméga – 6 doivent interagir avec les oméga – 3
  • Alimentation doit faire le rapport entre les oméga 3  et 6 : voir le rapport aux oméga – 3 : un mauvais rapport ou un taux élevé d’oméga – 6 par rapport à l’oméga – 3 peut causer certains maladies.
  • Une alimentation riche en poissons augmente l’espérance de vie et diminue par conséquent les maladies cardio vasculaires : comparons l’espérance de vie des esquimaux  qui mangent les poissons (riches en oméga – 3) à celle des  carnivores (riche en oméga – 6) ou bien  comparons ces rapports dans les pays développés et les pays en voie de développement (alimentation riche en protéine animale   et l’autre végétarien  : acides gras saturés contenus dans les graisses animales et acides gras insaturés contenus dans la flore végétale)

L’excès de consommation oméga 6 peut provoquer

  • Douleurs
  • Maladies inflammatoires
  • Asthme
  • Arthrite

Intérêts thérapeutiques de l’Oméga 3 et l’Oméga 6

D’abord veiller à l’équilibre de l’apport en oméga 3 avec l’apport en oméga 6  (1 = oméga 3 et 5 = oméga 6 selon l’Afssa) :

  • « Diminue la mortalité chez les sujets ayant eu un infarctus du myocarde
  • Diminue l’atteinte du cancer
  • Diminue l’atteinte des maladies cardio-vasculaires »

q  Certains tumoraux, leur pathologie est due   à une perméabilité des germes à travers les intestins : l’apport de la vitamine F  (oméga - 3) induit une guérison de la tumeur

    • Désinfection intestinale périodique et maintien de l’équilibre de la flore intestinale
  • Participent à   des processus importants :
    •  La  constitution et l'intégrité des membranes cellulaire
    • Le  bon fonctionnement des systèmes
      •  Cardiovasculaire
      • Nerveux
      • Cérébral
      • Hormonal
      •  Inflammatoire
      • Immunitaire
      • Réactions allergiques
    • Guérison des blessures
    • Soulagent douleurs et symptômes aux cycles menstruels
    • Conserve l’équilibre hormonal et émotif
    • Maintient
      • Cheveux
      • Ongles
      • Peau
        • C’est pour cette raison que les habitants ces nords africains utilisent comme produit de friction ou de massage l’huile d’olive de première pression

La consommation et l’absorption d’oméga-3 et d’oméga-6 permet donc au corps de fabriquer des substances primordiales pour son bon fonctionnement

 

Voir aussi

Organes et hormones/Prostaglandines