La sérétonine

 

La Sérotonine

La sérotonine est un neuromédiateur ou neurotransmetteur (substance transmettant l’influx nerveux entre les neurones et muscles)

 Elle  a une constitution chimique de type aminé. Cela signifie que cette substance est dérivée d’un acide aminé (élément de base constitutif des protéines) le tryptophane (acide aminé essentiel fourni par l’alimentation et participant à la constitution des protéines de l’organisme).

La sérotonine est synthétisée par les cellules de l’intestin mais on la retrouve dans la plupart des tissus de l’organisme intervient comme médiateur chimique, essentiellement dans les phénomènes dits d’hypersensibilité immédiate.

On retrouve la sérotonine plus spécifiquement dans les cellules de l’intestin, du rein et du foie. Ce neuromédiateur est également présent dans les mastocytes (variété de globules blancs en relation directe avec les mécanismes d’allergie et de défense l’organisme) et les plaquettes sanguines participant à l’hémostase (premier épisode de l’arrêt spontané d’une hémorragie. d’entraîner des bouffées de chaleur, ce qui constitue d’ailleurs un des symptômes apparaissant chez un malade atteint de carcinoïde intestinal)

Neurones sérotoninergiques (servent de neurotransmetteur dans un nombre important de fonctions cérébrales) avec raphé (l’insomnie est provoquée par une lésion du raphé) du tronc cérébral, projette leurs axones vers l’hypothalamus et le système limbidique

Propriétés de la sérotonine

Ø  Abortif en cas d’excès

Ø  Agressivité : comportement d’agressivité

Ø  Analgésique

Ø  Anti  maladie d’Alzheimer

Ø  Anti agrégant plaquettaire

Ø  Anti autisme

Ø  Anti cholinestérase

Ø  Anti convulsif

Ø  Anti dépression

Ø  Anti gastrite

Ø  Anti réserpine

Ø  Broncho constricteur

Ø  Coagulant

Ø  Contrôle les états de conscience et l'humeur

Ø  Douleur : inflammation au niveau des nerfs

Ø  Est à l’origine de migraines, du syndrome de Raynaud (perturbation de la circulation sanguine aux extrémités des membres), et du processus inflammatoire.

Ø  Euphorisant

Ø  Joue le rôle de vasoconstricteur

Ø  Le mauvais fonctionnement de la sérotonine induit des réactions néfastes sur le système neurovégétatif (entre l’alpha et  le bêta et leurs liaisons avec la sérotonine)

Ø  Neurotransmetteur

Ø  Provoque le sommeil

Ø  Thermorégulateur : la température centrale du corps

Ø  Ulcerogène en excès

Ø  « La Sérotonine est enfin le précurseur de la Mélatonine, laquelle n’est pas l’hormone du sommeil contrairement à ce qui a été longtemps affirmé. Elle est surtout un anti-oxydant, un ”réparateur” des neurones, préparant au sommeil. Elle n’est qu’un chaînon conduisant à la formation de la véritable hormone du sommeil, la Valentonine, découverte récemment par mon collègue de professeur Jean-Bernard Fourtillan »  

 

La synthèse de la sérotonine telle qu'elle s'effectue à l'intérieur du cerveau nécessite deux étapes comme celle de la dopamine entre autres.

En cas de douleur (migraine neurologique par ex) :

Ø  Tenir compte de la dose de sérotonine  présente dans l’organisme

Ø  En cas d’excès (dans le cas d’alimentation avec le fruit du noyer qui est riche en sérotonine) des céphalées peuvent être consenties.

La sérotonine est inhibée par :

  • Quercétine
  • Quercétol
  • Caféine : c’est pour cette raison que quand on a une migraine d’origine sérotonine on conseille les patients de prendre des cafés concentrés

 

Substance antagoniste de la sérotonine :

q  Protopine présente dans

    • Fumeterre
    • aigremoine

 

Libérée par :

  • acide férulique

 

Plantes riches en sérotonine

  • Cacao
  • Dattes
  • Grenadier
  • Noyer
  • Orties