Comment interpréter les analyses biologiques

 

 

Comment interpréter  les  analyses biologiques

Nos analyses sanguines,  urinaires ou histologiques  ainsi que les imageries actuellement sont commentées et on les lit souvent avant notre médecin… Mais il faut bien l’avouer, la plupart d’entre nous   comprend et interprète ces résultats selon l’expérience vécue ainsi les sujets diabétiques ou ayant une hypercholestérolémie  et une pathologie chronique connaissent les valeurs des limites des examens biologiques et l’interprètent avant que son médecin lui préconise le traitement. A titre d’exemple on va essayer de prendre quelques analyses

1. Cholestérolémie : elle contrôle la nature du cholestérol le bon (HDL) ou le mauvais (LDL)

 Les valeurs normales : Cholestérol total : 2 à 2,20 g/l (4,1 à 6,2 mmol/l)
HDL : 0,40 à 0,50 g/l (0,9 à 2 mmol/l) : consommer une huile végétale riches en oméga 3, 6 et 9 qu’on peut trouver dans les fruits secs ou les graines végétales telles que céleri, sésame, olive, noix de coco…. Attention aux noix du noyer une consommation car peut augmenter la sérotonine.  
LDL : 1,30 à 1,60 g/l (2,6 à 4,2 mmol/l) en cas d’un taux élevé qui résulte d’une alimentation riche en acides gras saturés (viande rouge, jaune d’œufs, frittés..)
Comment les déchiffrer ? L’augmentation du taux est souvent liée à une alimentation riche en graisses animales. Dans tout les cas, le LDL accroît les risques d’accidents cardio et cérébro-vasculaires. Inversement, des résultats faibles peuvent être liés à des problèmes endocriniens (hormonaux).  En cas d’hypercholestérolémie on peut prendre chaque jour du vinaigre de cidre à raison d’une cuiller à café x 2 par jour durant les trois premiers jours puis boire une fois par jour sans effet secondaire. On entend dire que le vinaigre de cidre provoque une ostéoporose cette information n’a été jamais justifié mais au contraire il est utile en cas de cette pathologie

2 numérations  de la formule sanguine ou NFS 

A  mon avis un bon médecin doit demander toujours une NFS car à partir de cette analyse on peut déceler la pathologie et s’orienter vers d’autres analyses complémentaires 
Globules blancs : 4 000 à 10 000/mm3
Hématies : 4 millions à 5,5 millions/mm3
Plaquettes : 150 000 à 300 000/mm3.
Comment les déchiffrer ? Une baisse des taux d’hémoglobine et de globules rouges peut être le symptôme d’une anémie. Le nombre de globules blancs croît aussi anormalement en cas d’infection.

En cas d’anomalie de la formule prendre feuille d’ortie à raison 500 mg x 3 par jour

3. Triglycéride : évaluer les risques cardio-vasculaires

 Lorsqu’elles sont en excès, elles augmentent les risques de maladies cardio-vasculaires et de thromboses (formation de caillots) soit au niveau des artères ou des capillaires.
Vos résultats sont-ils normaux ? Des chiffres normaux doivent se situer entre 0,45 et 1,75 g/l (0,5 à 2 mmol/l) chez l’homme, et 0,40 et 1,60 g/l (0,4 à 1,6 mmol/l) chez la femme.
Comment les déchiffrer ? Leur valeur augmente en cas de diabète, d’alcoolisme, de tabagisme, d’alimentation déséquilibrée trop riche en sucres, de surpoids, d’obésité, de pancréatite aiguë. Un taux élevé oblige à réduire la consommation de la sucrerie quelque soit son origine (café, gâteaux, boissons…). Une consommation du vinaigre de cidre normalise la triglycéride dont le corps en a besoin pour ses énergies.

4. Créatinine : liée à des problèmes de reins

 Vos résultats sont-ils normaux ? Voici les résultats normaux :
Femmes : 5 à 10 mg/l (50 à 100 µmol/l)
Hommes : 7 à 13 mg/l (65 à 120 µmol/l).
Comment les déchiffrer ? Les valeurs varient selon la masse musculaire, donc selon l’âge et le sexe, mais une augmentation de la créatinine est le signe d’une insuffisance rénale. A noter : un dosage de la clairance de la créatinine peut être associé pour mieux évaluer la fonction rénale. Des meme en cas d’un taux élevé une consommation de vinaigre de cidre serait un apport favorable de réduire la créatinine dans le sang.

Vitesse de la sédimentation sanguine ou  VS : en cas de maladie inflammatoire

 Vos résultats sont-ils normaux ? Des résultats normaux doivent être inférieurs à 20 mm (en 2e heure).
Comment les déchiffrer ? Les chiffres augmentent en cas d’infections bactériennes et virales, uples différents syndromes…

Une valeur élevée de la VS nous nous oblige à consommer

·         Vinaigre de cidre

·         Poudre de gingembre à raison d’une cuiller à café x 3 par jour

·         Curcuma longa à raison de 100mg x 2  par jour

·         Cardamome à raison de 100 mg par jour

·         Colostrum de chèvre ou chamelle

 

6 Glycémie à jeun 

 Vos résultats sont-ils normaux ? Des chiffres normaux doivent être compris entre 0,7 et 1,31 g/l (3,9 et 6,8mmol/l)
Comment les déchiffrer ? Un taux de sucre sanguin élevé est le signe d’un pré diabète, d’un diabète de type 1, 2 ou gestationnel, de troubles hormonaux, hépatiques ou pancréatiques. Certains traitements augmentent aussi la glycémie.
A l’inverse, des valeurs basses sont le signe d’une hypoglycémie (manque de sucre) ou d’un surdosage en médicaments antidiabétiques.

Pour cette pathologie prière consulter diabète dans le site

 Vos résultats sont-ils normaux ? Des chiffres normaux doivent être compris entre 25 et 60 mg/l (150 et 350 µmol/l) chez la femme, et entre 35 et 75 mg/l (210 et 420 µmol/l) chez l’homme.
Comment les déchiffrer ? Des résultats élevés témoignent d’une alimentation trop riche en acides gras saturés (viandes et abats, jaune d’œuf, frittés, lait de vache et ses dérivés, alimentation sucré quelque soit son origine végétale ou industrielle) ou d’une sensibilité familiale. Des chiffres anormaux peuvent être le symptôme de la goutte ou de certains cancers.

8. Ionogramme :

Pour chercher un désordre sanguin on a intérêt de demander un ionogramme

 Comment les déchiffrer ? Le contrôle du potassium s’effectue en cas de traitement diurétique pour la tension (sa trop grande ou trop faible concentration peut entraîner un arrêt cardiaque). Quant à la variation du taux de sodium, elle témoigne de l’état d’hydratation cellulaire. Elle doit être effectuée en cas de déshydratation ou d’insuffisance rénale.

Retenons aussi qu’une sensibilité familiale peut être en cause de toute pathologie c’est ainsi que chaque  médecin en décelant une pathologie quelconque demande à son patient si un membre de la famille a la même pathologie. Malheureusement on oublie toujours l’alimentation et le système neurovégétatif dont  il faut y pencher.

J’attire votre attention sur le fait que quand on lit un bilan biologique on  ne se contente pas des valeurs  qui sont comprises entre les  unités retracées par les laboratoires qui ont été conclues après des recherches. Seulement certains médecins ne tiennent pas compte du terrain de chaque patient que les résultats nen reflètent. Ainsi un bilan sanguin de cholestérolémie surtout le LDL qui est le mauvais cholestérol dans les valeurs réelles sont comprises entre 1,30 à 1,60 g/l (2,6 à 4,2 mmol/l)  mais réellement les 1.6g soit dans la norme mais c’est une alarme de cette mauvaise graisse. En outre les bilans biologiques ne sont pas toujours une référence pour déterminer la pathologie, je cite l’exemple du cas de Mathilde dont vous trouvez une copie, je m’excuse auprès de l’association française des usagers de la phytothérapie clinique, où la médecine classique a échoué malgré les imageries et les analyses biologiques à déterminer les raisons de cette régurgitation du lait chez un nourrisson. Alors que faire dans des cas pareils c’est aux médecins de compléter leurs compétences par une large compréhension approfondie  sur le système neurovégétatif qui très important ou même primordial afin de diagnostique les maladies. Sans retarder essayer de comprendre les raisons de cette nouvelle maladie Alzheimer qui se propagent parmi les adultes d’une façon énorme. Une seul chemin de comprendre et de traiter cette maladie : voir cette maladie dans le cite.

 

 

En toute fin utile éviter la consommation

·         Lait de vache et ses dérivés

·         Alimentation sucrée

·         Eviter une constipation (se faire déféquer chaque jour au moins une fois par jour)