Tableau B

Produits ou familles de produits dits « STUPEFIANTS » dont l’usage régulier donne lieu à une accoutumance vicieuse et constitue, de ce fait, un grand danger pour la société publique

Drogue ou substance, leurs emballages doivent porter une étiquette de couleur  rouge orangée  portant la dénomination de la substance sur un fond de couleur rouge orange + une bande de même couleur faisant le tour du récipient portant la mention « poison »

En usage interne : une étiquette doit indiquer : « ne pas dépasser la dose prescrite »

En usage externe une étiquette doit indiquer : « ne pas avaler »

En plus l'étiquette doit porter, en outre, les poids bruts et net et ainsi qu'un numéro de référence de son fabricant ou son  délivreur (en cas de plante ou substance naturelle)
Toutes formes de tableau B ne peuvent être obtenues que  sur ordonnance médicale

  • Aneth uniquement  son huile essentielle : anéthol
  • Anhalonium williamsii
  • Anis vert uniquement  son huile essentielle : anéthol 
  • Chanvre indien: toute la plante ainsi que sa résine
  • Coca : feuille  ou extrait fluide
  • Cocaïne
  • Khat = Kat = Kath = Kath
  • Lephora williamsii
  • Morphine
  • Opium : brut du paille du pavot, extrait, teintures, poudre
  • Papaver somnifère par son latex
  • Les Peyotls
  • Séneçon commun

Opium

Opium album - Opium nigrum

Chimie

 

Alcaloides à noyau phénanthrénique :

Groupe de la morphine :

Ø      Morphine 5 à 20 %
Ø      Codéine 0.5 à 3 %
Ø      Thébaine = diméthylmorphine  0.2 à 1 %

Alcaloides dérivés de  l’iso quinoléine

Groupe de la papavérine  (noyau benzylisoquionoléine)

Ø      Papavérine
Ø      Laudanine
Ø      Laudanosine

Groupe de la narcotine ou noscapine (noyau phtalylisoquinoléine) :

Ø      Noscapine 2 à 10 %
Ø      Marcéine  0.1 à 0.7 %

Groupe de la protopine

Ø      Protopine
Ø      Cryptopine


Propriétés

Ø      Narcotique
Ø      Analgésique
Ø      Dépresseur du SNC
Ø      Hypnotique
Ø      Déprime la toux
Ø      Déprime la respiration
Ø      Entraîne le myosis
Ø      Ralentit le pouls
Ø      hypothermie
Ø      entraîne le cyanose
Ø      entraîne l’asphyxie
Ø      Dose élevée : inhibe le péristaltisme intestinal

L’intoxication lente à l’opium (fumeur d’orient) se manifeste par
  • une perte de volonté
  • de la stérilité
  • de l’aboulie
  • l’hébétude
  • état cachectique
Formes galéniques
  • poudre d’opium 10 % de morphine dose max. 5 à 2 cg
  • extraut d’opium 20 % morphine dose max. 2 à 10 cg
  • teinture d’opium 1 %  morphine
  • poudre de Dover  1 % de morphine  
Pays producteurs d’opium
  • Asie Mineur (Smyrne)
  • Macédoine (Bulgarie – Grèce) : morphine 12 à 17 %
  • Perse : morphine 35 %
  • Inde
  • Chine 3 à 5 % de morphine
  • Egypte (opium thébaïque) 3 à 7 %
  • Indochine