Pivoine Paeonia officinalis

                                                           Pivoine (Paeonia officinalis Gouan)

الفاوانيا

 

 

« Prends la pivoine en fleurs, mets la sous l'oreiller, tu feras en dormant des rêves de bonheur »

 

 

Plante voisine :

  • Paenia corralina (L.) : utilisé dans la tradition algérienne  (fleur et racine) dans
    • Infection urinaire
    • Hépatite

Partie utilisée : racine

 

Chimie :

  • Dérivé carbonylé
    • Paeonol : anti inflammatoire, analgésique, antispasmodique
  • Hétéroside
    • Paeoniflorine : sédatif, analgésique, légèrement anticonvulsivant
  • Saponoside du type dammarane
  • Tannin gallique

 

Propriétés :

  • Vasoconstricteur capillaire
  • Bathmotrope negative
  • Sympatholytique
  • Inflammation aiguë due à une insuffisance  vasoconstrictrice : capillaire : TM 50 gouttes x 3 / J

 

Indications

  • Hémorroïdes enflammées, saillantes, volumineuses, suintantes
  • Fissures et fistules anales, spasme rectal sur hémorroïde ou fistule
  • Congestion des membres, tête lourde, congestion de la face, ulcération d’un orteil, cauchemars épouvantables

 

Mode d’emploi

  • T.M.