Asperge asparargus officinalis سكوم

Asperge (asparargus officinalis L.)سكوم

 

Synonyme

ü  Asparagutenuiflois us  Lam

 

Plante voisine

ü  Asparagus stipularia Forsk

Origine :

ü  Europe

ü  Asie mineure

ü  Afrique du Nord

 

Partie utilisée : jeune pousse ou racine récoltée au mois de mai quant à la racine est récoltée au mois de septembre

 

 

Chimie :

  • Saponine
    • Protodioscine : substance toxique sur les cellules cancéreuses
  • Asparagine 
  • Acide 3.3’ dithiolisobtyrique
  • méthylmercaptane : donne une odeur caractéristique à l’urine
  • Rutoside
  • Tannin
  • Potassium
  • Fer  
  • Fluor
  • Phosphore
  • Argent
  • Cuivre
  • Manganèse
  • Zinc
  • Acides aminés
  • Acides phénoliques
  • Racine en plus  Vit C,B2, A, B2, B9, B1, B3, B6, E, K
  • Pigments : béta caroténe, lutéine, zéaxanthine, capsanthine
  • Composés soufrés
    • Dimer : antioxydant
  • Phytoestrogènes
    • Isoflavone
    • Lignanes
  • Thiol : diminue le risque du cancer du tube digestif
    • Glutathion : élimine du cholestérol oxydé (qui dommage les artères)
    • Acétylcystéine

 

Usage traditionnel

  • Le décocté de la tige ou de la racine est utilisé pour traiter lithiase rénale ou biliaire
  • Le décocté était utilisé pour régulariser les troubles cardiaques, mal de dent, hydropisie
  • « L'asperge fait partie des plantes « exotiques » que la princesse italienne Catherine de Médicis apporte dans ses bagages lorsque, au XVIe siècle, elle traverse les Alpes pour épouser le futur roi de France, Henri II. Un siècle plus tard, Louis XIV accordera à son premier jardinier un titre et un lopin de terre pour le remercier d'avoir trouvé le moyen de cultiver ce précieux légume toute l’année. À cette même époque, des jardiniers français mettent au point la technique permettant d'obtenir des turions de couleur blanche, technique qui consiste à les butter de façon à les priver de soleil et à les empêcher ainsi de fabriquer de la chlorophylle. Cette technique passera en Allemagne et dans d'autres pays de l'Europe, mais elle ne sera jamais totalement adoptée en Amérique du Nord, où l'on préfère de loin l'asperge verte à sa pâlotte cousine ». Passeportsanté.
  •  

 

Propriétés :

ü  Dépuratif

ü  Diminue la glycosurie

ü  Diurétique volumétrique, azoturique, chlorurique, phosphaturique

ü  Draineur cutané

ü  Draineur des poumons

ü  Draineur hépatique

ü  Draineur intestinal

ü  Fluidifiant sanguin

ü  Laxatif léger

ü  Antioxydant

 

Indications :

ü  Anémie

ü  Dermatoses

ü  Diabète

ü  Hydropisie

ü  Ictère

ü  Insuffisance rénale et hépatique

ü  Palpitation

ü  Rhumatisme

ü  Viscosité sanguine

 

Mode d’emploi

ü  60 g / l en décoction pendant 15mn

ü  Nébulisât 1 à 2 g par jour

 

Contre indiqué en cas de :

ü  Cystite

ü  Rhumatisme articulaire aigu

 

Effets allergènes : une fois absorbée, la racine de l’asperge contenant de

  • Acide 3.3’ dithiolisobtyrique
  • méthylmercaptane 
    • donneur une odeur désagréables de l’urine. Le métabolisme reste inconnu.