Achillée Achillea millefolium L.

Achillée Achillea millefolium L.

 

Partie utilisée : sommités fleuries

 

 

Chimie :

  • Acides aminés :
    • Alanine
    • acide
      • aspartique
      •  glutamique
    • histidine
    • leucine
    • valine
  • Acides gras : acide :
    •  Linoléique
    • myristique
    •  oléique
    • palmatique
    •  stéarique
  • Alcaloïdes :
    •  Betonicine
    • stachydrine (pyrrolydine)
    •  trigonelline (pyridine)
  • Betaine
  • choline
  • H.E. : coloration bleue : présence d’azulène
    • Limonène
      • béta-caryophyllène
      • germacrène
      •  chamazulène  
      • a pinène
    • Alcool
      • Bornéol
      • Linalol
      • terpinéol
    • Esters
      • acétate de bornyle
    • cétones
      • camphre
      • pipéritone
      • epoxyde de pipéritone
      • thujone
    • oxyde
      • cinéol

 

  • Polyphénol :
    • Tannin
  • Acides organiques
    • Acide caféique
    • Acide salicylique
    • Acide isovalerianique
    • Folique
    • Succinique
    • Ascorbique : Vitamine  C
  • Aldéhyde formique
  • Thyone
  • Azulène
    • Flavones :
      • Apigénine
      • Lutéoline
  • Lactones sesterpéniques :
    • Millefolide
    • Acetylbalchanolide
  • Composés azotés :
    • Bétéaine
    • Stachydrine
    • Bétonice
    • Choline
    • Achelline
  • Composés acetylénqus
  • Hétérosides cyanogénétiques
  • Flavonoides

 

 

Propriétés :

ü  Anti hémorroidaire

ü  Anti inflammatoire

ü  Antihémorragique

ü   Antipyrétique

ü   antiseptique urinaire

ü  Antispasmodique à tropisme digestif

ü  Astringent

ü  Augmente la sécrétion de progestérone

ü  Cicatrisantes  par la chamazulène (azylène)

ü  Décongestionnant

ü  Diaphorétique

ü  Diurétique

ü  Emménagogue

ü  Fébrifuge

ü  hémostatique

ü   hypotensif

ü  Inflammation aiguë due à une insuffisance  vasoconstrictrice : veineuse

ü  La baisse d’eostradiol est un facteur déclenchant la migraine : toutes les femmes présentant un baisse d’oestradiol (fin du cycle, fin de grossesse, ménopause) donc l’oestradiol est un starter

ü  Microbicide

ü  Progestatif

ü  Réducteur de l’agrégabilité  plaquettaire: en cas d’hyperagrégabilité confirmée

ü  Spasmolytique

ü  Stimule la sécrétion gastrique 

ü  Tonique astringent

ü  Vasoconstricteur veineux

 

Indications :

ü  Asthénie

ü  Céphalée

ü  Crevasse

ü  Diarrhées

ü  Evanouissement

ü  Fièvre

ü  Fissure anale : application d’une poudre mélangée avec une huile de millepertuis, d’olive, ou de soja.

ü  Gerçure du mamelon

ü  Hémorroïde

ü  Lithiase rénale

ü  Manque d’appétit

ü  Métrorragie

ü  Miction nocturne

ü  Migraine due à un déficit oestrogénique (période de menstruation)

ü  Plaies infectées

ü  Règles douloureuses

ü  Spasmes intestinaux

ü  Tension artérielle diastolique > à 95 – 105 Hg

ü  Thrombose veineuse

ü  Vertige

 

Mode d’emploi :

ü  T.M  50 gouttes x 2 par jour

ü  Infusion  à 5% :   50 ml x 3 par jour

ü  Nébulisât  en gélule 300 mg x 2 / jour

 

Spécialités médicamenteuses

·         Afra

·         Cicarderma

·         Colitisane