Droséra officinal Drosera rotundifolia الندية

Droséra officinal, rosée du soleil, rossolis, rosolaire, herbe aux goutteux, herbe à la goutte  (Drosera rotundifolia L.)الندية

Origine : Australie

 

Partie utilisée : plante entière

 

 

Saveur : salé chaud et amer chaud

 

 

Chimie :

  • Dérivés oxynaphtoquinonique :
    • juglone
      • Plumbagone= plumbagine
        • rossolide
  • Tannin
  • Dérivés flavoniques
    • Quercetol
  • Lipides
  • Acides organiques :
    • Malique
    •  Succinique
    •  tartrique
    • citrique
    •  formique
    •  benzoïque

 

Propriétés

ü  Anti asthmatique

ü  Anti inflammatoire

ü  Antibiotique : plombagol (staphylocoque doré, streptocoque, pneumocoque  1/10000, bacillus subtilis 1/20000

ü  Antispasmodique

ü  Antitussif

ü  Expectorant

ü  Vagolytique

 

Indications

ü  Artériosclérose : TM 30 gouttes x 3 / J

ü  Asthme

ü  Asthme : TM 20 gouttes en cas de crise

ü  Bronchites : TM 20 gouttes x 3 par jour

ü  Catarrhe : TM 20 gouttes x 3 par jour

ü  Coqueluche

ü  Coqueluche : TM 20 gouttes x 3 par jour

ü  Enrouement avec grave et atone

ü  Fourmillement dans les jambes

ü  Irritation laryngée

ü  Laryngites

ü  Quintes de toux le soir et après minuit de l’enfant dès qu’on le couche, toux avec vomissement, mucosités filantes, cyanose, douleurs de thorax 

ü  Saignement du nez avec sueur froide

ü  Sensation d’avoir une miette dans le larynx

ü  Surinfection automnohivernale

ü  Toux violente ou le bronchospasme provoqué par l’acétylcholine

 

 

Mode d’emploi :

ü  Infusion à 5 %

ü  T.M.