Abrus precatorius

                                               Abrus precatorius Linn.

 

Liane à réglisse, réglisse, graine diable, herbe de diable, cascavelle, réglisse marron

 

Partie utilisée : tige feuillée

Usage traditionnel : poudre fine de feuille + miel

 

ü Antitussive 

ü Aphrodisiaque

ü Rhumatisme

ü Blennorragie

ü Hyperthermie

 

Chimie

ü Lectine :

o    abrine  toxique DL 0.02 mg /kg

o   Abrine A, C

o   Abrisine

o   Abraline

o   Abranine

o   Abraline

ü Glucosides stéroidiques 

o   Trigonellineprecatorinepelargonidine

ü Hétérosides :

o   Diglucoside

o   Abrusoside A, B, C

§  Abrusogénine

ü Acides saturés et non saturés

o   Arachidique

o   Béchénique

o   Abrusgenique

o   Béta cholanique

o   Gallique

o   Lignocérique

o   Linolénique

o   Linoléique

o   Oléique

o   Palmitique

o   Stéarique

ü Alcaloïdes

o   delphinidine

ü Phytostétrol

o   Stigmastérol

 

Intoxication se manifeste par :

ü Gastro entérite

ü Déshydratation

ü Hypotension

ü Nervosité : faiblesse, confusion puis coma agité avec mydriase

 

Traitement de l’intoxication

ü Décontamination

ü Hydro  électrolytique

ü Sédatif

ü Pansement  digestif

ü Surveillance  de l’hémostase

 

Spécialités pharmaceutiques

·        Sedatif PC (associé avec belladone, souci, chelidoine,  liane à réglisse, viburnum)